Groupe mémoire et plasticité comportementale

Groupe mémoire et plasticité comportementale


Accueil

Présentation du laboratoire

 
A l'aide de modèles animaux (souris, rat et seiche), le GMPc cherche à mieux comprendre les bases neurologiques et  comportementales ainsi que les processus adaptatifs de la construction mnésique.
Cette approche se fait par la mise au point de nouveaux outils comportementaux, l'identification des réseaux neuronaux impliqués dans ces processus, et l'étude de la plasticité comportementale.
Le laboratoire s'intéresse plus particulièrement à l'implication du système sérotoninergique (notamment les récepteurs couplés positivement à l'adenylyl cyclase) dans la modulation des processus d'apprentissage et de mémoire. Ceci est réalisé à la fois en conditions physiologiques et physiopathologiques (vieillissement, maladies neurodégénératives et maladies psychiatriques) avec pour objectif d’identifier et de valider de nouvelles cibles thérapeutiques potentielles dans ces domaines.

Thème A : Périnatalité, plasticité comportementale et cerveau

Ce thème a pour principal objectif de la mise en place des processus mnésiques dans un organisme en construction. La période périnatale est une période clé dans le développement d’un individu au cours de laquelle les informations collectées et stockées pourront avoir des répercussions à long terme sur son architecture comportementale et cognitive (trace mnésique). Ce thème s'articule autour de 3 principaux axes :
  1. Univers sensoriel de l’embryon de seiche et développement de ses capacités sensori-motrices. (maturation du système visuel et latéralisation visuelle)
  2. Développement des fonctions exécutives (chez la seiche : capacités de généralisation/catégorisation et navigation) et construction de la mémoire à long terme (Empreinte visuelle chez la seiche ; Mémoire olfactive chez le rongeur)
  3. Modulations environnementales, mise en place des systèmes sensoriels et conséquences sur les capacités cognitives (modulation du milieu d'élevage et stress prénatal chez la seiche; Séparation mère-jeune chez la souris : modèle de schizophrénie)
Projet connexe :  Mise en conformité et validation des procédures d'expérimentation chez la seiche en accord avec la transcription de la directive 86/609/CEE/

Thème B : Vieillissement, plasticité comportementale et cerveau

Ce thème s’intéresse aux détériorations mnésiques et aux dérèglements neuropharmacologiques intervenant au cours du vieillissement. Les axes de recherche se déclinent sur trois niveaux :
  1. Déterminer la cinétique d’apparition de l’altération de certaines fonctions mnésiques (mémoire spatiale et mémoire de référence) chez les rongeurs et les céphalopodes.
  2. Etudier les effets de la modulation des récepteurs sérotoninergiques (de types 4, 6 et 7) sur ces détériorations des performances mnésiques
  3. Déterminer les signes avant-coureurs du vieillissement cognitif (aux niveaux neurochimique, morphologique et électrophysiologique), afin de cibler de façon plus précise les fenêtres d’interventions préventives au cours desquelles des solutions thérapeutiques relatives à la modulation des récepteurs sérotoninergiques doivent être testées.

Télécharger la page

Dernière modification : 24 septembre 2014


Contact

Directeur laboratoire
ludovic.dickel@unicaen.fr
02 31 56 68 91

Directeur Adjoint
michel.boulouard@unicaen.fr
02 31 56 68 76

Adresse

Groupe Mémoire et Plasticité comportementale (GMPc) - EA 4259
Université de Caen Basse-Normandie
Campus 5 "Santé" - Jules Horowitz
Bd Henri Becquerel - CS 14032 Caen cedex

PLAN D'ACCES

Universit de Caen Basse-Normandie / Esplanade de la Paix / CS 14032 / 14032 CAEN cedex 5